Tous les gars intéressants sont déjà pris

Combien de fois ai-je entendu ces mots! Vous savez quoi?

De guerre lasse, j’admets enfin que vous avez raison mesdames. Tous les gars intéressants sont déjà en relation, ou ne veulent pas l’être, ou sont homosexuels.

Voilà, je l’ai dit. Pendant des années j’ai essayé de protéger ma gang, en leur trouvant des excuses, en disant aux femmes qu’elles étaient trop exigeantes, pas assez exigeantes, qu’elles cherchaient trop ou pas assez.

Vous avez raison. Fréquentant ou organisant des groupes orientés “croissance personnelle”, je peux attester qu’en moyenne 70 à 100 % des participants sont des femmes. J’ai eu beau espérer que l’air du temps avec MeToo# allait favoriser des vocations, on retrouve peu de curés, et ils sont passablement “pognés”. En passant, les femmes aussi sont “pognées”, mais beaucoup l’admettent et ne se contentent pas de s’asseoir sur leurs lauriers en attendant le prince charmant. Elles sont en action et veulent devenir la meilleure version d’elles-mêmes.

Mon message aux gars: déniaisez-vous. Commencez par sortir du dessous de votre roche et venez humer l’air du temps. Le prince charmant n’existe pas, la princesse charmante non plus. Sauf dans les films, les romans et pendant la lune de miel. Dans la vraie vie, je le répète, ça n’existe pas. Votre future blonde va péter de temps en temps. Comme vous en passant. Et il n’y a rien de mal à ça.


Il y a quelques années, si j’examine mes propres raisons qui me faisaient me tenir loin du développement personnel, je trouve les raisons suivantes, dans l’espoir que vous allez vous reconnaître et être encouragé.

Je ne pouvais pas aller dans un cours de développement personnel de façon détachée et légère parce que je savais que ça allait me confronter. Je savais dans mon for intérieur que j’étais loin d’être parfait et que j’avais bien des comportements à améliorer. Ceci me ramenait toujours dans un espace où je n’ai aucune puissance: ma grande blessure est que je n’en fais jamais assez, d’où mon découragement à l’idée que, encore une fois, j’allais être confronté à cette réalité en suivant ce cours, que j’allais me mettre la face dans mon pipi et raviver cette blessure. 

L’autre raison est que j’ai lu beaucoup de livres du genre Le prophète, Les quatre accords toltèques, Le cinquième accord toltèque, Jonathan Livingston le goéland, Le messie récalcitrant, etc. Ça n’a rien changé à ma vie. Savoir ne fait aucune différence. Tout le monde sait comment perdre du poids… Alors pourquoi m’acharner? Et ça va être long…

Je lisais un commentaire sur notre réseau social d’un type qui écrivait qu’il se cherchait une relation simple, sans prise de tête. En Français: une relation sans discussions, sans problèmes, sexe et puis salut, à la prochaine. L’expression à la mode: sans prise de tête… Juste assez longtemps et assez souvent pour ne vivre que le high de la relation, que le côté lune de miel, sans les inconvénients. Je conviens que ça a un côté attirant, mais ça ne crée pas de relation profonde ni durable. C’est un peu comme manger des frites: beaucoup de calories, c’est bon au goût, mais pas de protéines.


Aujourd’hui je reconnais que tous les efforts m’ont permis de m’entraîner à accueillir les discussions, les disputes, les arguments comme des moyens de faire avancer notre relation, un peu comme si j’escaladais un mur et que j’avais des points d’ancrage qui me permettent de monter encore plus haut. Ces cours m’ont entraîné à grimper; les points d’ancrage sont là ou bien vont se manifester tôt ou tard sur notre chemin, comme des occasions d’aller plus haut, plus loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus récents

Je cherche une relation qui comblera mes besoins

Notre constat des conférences est que les gens aiment bien nous écouter, mais peu sont prêts à passer à l’action. La lecture d’un article de magazine a peut-être apporté un élément de réponse. Sur six personnes interrogées dans l’article, une seule mentionne

Lire la suite »

Les porcs-épics célibataires

Sais-tu comment deux porcs-épics s’accouplent? — Pré_cau_tion_neu_se_ment — Si tu es célibataire, es-tu un porc-épic? Full armure, pour ne pas te faire mal? ET espérer rencontrer quelqu’un qui marche dans la vie avec sa garde baissée? Et qui va se révéler à

Lire la suite »

Tous les gars intéressants sont déjà pris

Combien de fois ai-je entendu ces mots! Vous savez quoi? De guerre lasse, j’admets enfin que vous avez raison mesdames. Tous les gars intéressants sont déjà en relation, ou ne veulent pas l’être, ou sont homosexuels. Voilà, je l’ai dit. Pendant des

Lire la suite »
Retour en haut