Rendre des comptes

Inconsciemment la plupart du temps, on rend constamment des comptes, on se justifie. Par exemple:

  • Excuse-moi, il faut que j’aille aux toilettes.
  • Je ne pourrai pas y être en fin de semaine: conflit d’horaire avec une fête de famille.
  • Je dois me coucher tôt ce soir car j’ai une matinée chargée demain.

Ce faisant, on permet à quelqu’un de porter un jugement sur la validité de nos excuses et de nos comportements; on lui donne ce pouvoir. Il y a des explications qui sont justifiées quand elles sont destinées à rassurer quelqu’un dans une situation qui va dans ce sens. Mais trop souvent, par réflexe, on se justifie inutilement.

J’ai commencé à expérimenter avec la non justification il y a quelques années et mes craintes ne se sont jamais justifiées. Il y a parfois dans les yeux de mes interlocuteurs une lueur d’interrogation, rapidement éteinte par la crainte que nous avons tous de ne pas nous mêler de nos affaires; par conséquent la curiosité s’éteint là, rapidement. Et quand la lueur persiste, je ne l’alimente pas et je passe à autre chose, envoyant dans l’espace une fin de non recevoir à cette demande d’explication muette.

Un endroit où rendre des comptes se manifeste parfois sournoisement est dans les comportements de couple. Si on n’y fait pas attention, il peut s’installer dans le couple une subtile guerre de pouvoir. Demander des comptes non pour être rassuré, mais plutôt pour contrôler, pour dominer l’autre.

Par exemple, j’ai déjà mentionné que j’aime être ponctuel et que c’est plus souvent qu’autrement un défi d’y arriver. Je me suis aperçu que mon attitude envers Christine, alimentée par du ressentiment non avoué ni exprimé, se manifeste par des questions parfois sournoises sur un ton faussement curieux, du genre « qu’est-ce qui t’a retardé ce matin? », ou encore « as-tu eu quelques courriels de dernière minute à envoyer? ». Vous voyez ce que je veux dire? L’agressivité passive cachée derrière des questions d’allure innocente?

Est-ce que le chapeau vous fait?

Dans un couple dont les individus se respectent, il n’y a pas de place pour ce type de comportement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus récents

Je cherche une relation qui comblera mes besoins

Notre constat des conférences est que les gens aiment bien nous écouter, mais peu sont prêts à passer à l’action. La lecture d’un article de magazine a peut-être apporté un élément de réponse. Sur six personnes interrogées dans l’article, une seule mentionne

Lire la suite »

Les porcs-épics célibataires

Sais-tu comment deux porcs-épics s’accouplent? — Pré_cau_tion_neu_se_ment — Si tu es célibataire, es-tu un porc-épic? Full armure, pour ne pas te faire mal? ET espérer rencontrer quelqu’un qui marche dans la vie avec sa garde baissée? Et qui va se révéler à

Lire la suite »

Tous les gars intéressants sont déjà pris

Combien de fois ai-je entendu ces mots! Vous savez quoi? De guerre lasse, j’admets enfin que vous avez raison mesdames. Tous les gars intéressants sont déjà en relation, ou ne veulent pas l’être, ou sont homosexuels. Voilà, je l’ai dit. Pendant des

Lire la suite »
Retour en haut