Pourquoi être en relation amoureuse

Christine a récemment rencontré une cliente qui nous confiait, après la consultation sur sa santé, qu’elle ne voulait plus être en relation amoureuse, presque farouchement, comme si les relations amoureuses étaient un moyen sûr d’être malheureuse, et d’en rajouter à quel point elle était maintenant heureuse d’être seule.

Et d’avoir fait du développement personnel pendant au moins 30 ans, et ça ne lui a rien donné. Comme si, amèrement, ces trente ans de développement auraient dû lui apporter ce qu’il faut pour être en relation.

Ça m’a fait penser à cette amie qui avait fait énormément d’écoute bénévole sur une ligne téléphonique pour personnes qui pensent au suicide. Elle avait fait ça pour donner quelque chose à la société dans l’espoir que “Dieu prenne soin d’elle” (sic).

Évidemment elle était très amère que Dieu n’ait pas pris soin d’elle. Comme si on pouvait négocier avec Dieu!

Il me semble y avoir un point commun entre ces deux personnes, qui semblent toutes deux attendre quelque chose de la vie “parce qu’elles sont de bonnes personnes” et que la vie leur doit bien quelque chose étant donné tout ce qu’elles ont fait pour être ces bonnes personnes. 

Donc elles s’attendent à ce que les circonstances de la vie—vous savez toutes ces petites et grandes emmerdes qui nous arrivent comme si la vie nous en voulait personnellement—leur soient favorables, comme si la vie était une entité sentiente qui examine tout ce que nos petites personnes font de leur temps.

Je reviens à mon sujet.

La plupart des relations amoureuses commencent sur les chapeaux de roue. Les endorphines, ces hormones porteuses, nous amènent dans un monde de félicité où tout nous semble possible, où l’autre est parfait ou qui n’a que quelques défauts, tous charmants.

Peu sommes nous à savoir, semble-t-il, que ces endorphines sont un stimulant chimique qui n’est présent que pour un certain temps, ce temps que j’appelle “la lune de miel”, lune qui ne dure que quelques mois (des auteurs disent moins de 2 ans). Après ça, le rêve se termine. 

Donc si vous avez méconnu ou ignoré le rôle et les effets de ces hormones sans vous y préparer, l’atterrissage risque d’être brutal. Charles Joseph de Ligne l’a très bien compris:

En amour, il n’y a que les commencements qui soient charmants; c’est pourquoi on trouve du plaisir à recommencer souvent.

Ceci est la façon de vivre sa vie sur un high constant, à la longue peu satisfaisant (par expérience). Je repose donc la question: pourquoi, quelle est la finalité de vivre en relation amoureuse?

Une de mes réponses, qui est ma vérité (et non la vérité): parce que j’aime la compagnie de Christine. La plupart du temps. Et qu’au fond, pour être honnête, je ne connais personne d’autre avec qui j’aimerais passer autant de temps.

Pour en être arrivé à vouloir passer tout ce temps avec elle, j’ai dû remettre en question beaucoup de mes comportements saboteurs et faire un sérieux travail sur moi. Et ça ne finira jamais: mon ego quémande encore beaucoup d’attention.

Cependant, sachez que ça en valait la joie. Ça en vaut encore la joie. Ça en vaut toujours la joie.



3 réflexions sur “Pourquoi être en relation amoureuse”

  1. Je prévois et je le vois déjà , je crée dans ma vie présente d’être en relation de connexion avec l’autre ( qui est ma partenaire de Vie ) , la relation à deux me fait grandir , évoluer , je l’ai vécu ces dernières années , c’est sûr que j’ai évolué , moi aussi , ces dernières années , est-ce que je deviens plus difficile , la seule chose que je peux affirmer , dans ce cas-ci , c’est que je sais plus ce que je veux , et que j’aimerais l’expérimenter de nouveau , avec une femme , qui désire évoluer et grandir , elle aussi , et pas nécessairement assis tous les deux devant la télévision , ce n’est pas ça regarder ensemble dans la même direction , c’est me regarder aller à travers l’autre , nommer mes besoins , faire des demandes respectueuses , et avancer sur le chemin de l’amour , de la présence , me permettre d’être moi en tout temps , d’ailleurs ma partenaire de vie aussi … Est-ce que je rêve , non ! Je suis expérience et ma partenaire également , donc je peux et je veux vivre cette expérience d’évolution valorisante , dans la douceur , l’authenticité , le respect et la Paix … Et voilà !

  2. Comme le mentionne le début du paragraphe en question, c’était « une de mes réponses… ». Mon premier réflexe en lisant ta question a été de chercher d’autres raisons (pour te répondre) et j’ai réalisé que peu importe le nombre et la qualité des raisons, pour certaines personnes ces raisons ne pourront jamais justifier d’être en relation. Tandis que pour d’autres personnes, c’est le contraire. Ma conviction est que la relation amoureuse est un moyen unique pour évoluer et apprendre à se connaître. Pourquoi apprendre à se connaitre quand il est si facile de passer ses soirées à côté d’un sac de chips avec un oreiller sur la tête? Parce qu’apprendre à se connaître est un peu comme apprendre à jouer à n’importe quel jeu: quand je maitrise les règles du jeu, je peux commencer à être créatif et à dépasser ce qui me semblait être les limites initiales du jeu. Je deviens donc plus libre. J’aime le feeling de liberté et de maîtrise des règles du jeu. C’est à ce moment là que ça commence à être le fun. Et dans mon esprit ça justifie amplement tout le travail pour y parvenir. Ton kilométrage peut varier bien sûr, mais dans les grandes lignes c’est ça qui se passe quand on maîtrise la « game »: beaucoup de plaisir, beaucoup de liberté. À deux. Oublie la game quand tu es tout seul.

    Pour vous, lecteurs, quelles pourraient être vos raisons d’être (ou de ne pas être) en relation?

  3. eric charbonneau

    Il y a t’il d’autre raison pour justifier une magnifique relation amoureuse que de dire jaime passer du temps avec cette personne, rené? Comme tu le mentionne. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus récents

Je cherche une relation qui comblera mes besoins

Notre constat des conférences est que les gens aiment bien nous écouter, mais peu sont prêts à passer à l’action. La lecture d’un article de magazine a peut-être apporté un élément de réponse. Sur six personnes interrogées dans l’article, une seule mentionne

Lire la suite »

Les porcs-épics célibataires

Sais-tu comment deux porcs-épics s’accouplent? — Pré_cau_tion_neu_se_ment — Si tu es célibataire, es-tu un porc-épic? Full armure, pour ne pas te faire mal? ET espérer rencontrer quelqu’un qui marche dans la vie avec sa garde baissée? Et qui va se révéler à

Lire la suite »

Tous les gars intéressants sont déjà pris

Combien de fois ai-je entendu ces mots! Vous savez quoi? De guerre lasse, j’admets enfin que vous avez raison mesdames. Tous les gars intéressants sont déjà en relation, ou ne veulent pas l’être, ou sont homosexuels. Voilà, je l’ai dit. Pendant des

Lire la suite »
Retour en haut