Le zipper

Trouver le ou la partenaire qui nous convient est un exercice que beaucoup de gens abordent avec prudence, pour ne pas dire méfiance, car il est question d’ego et de sensibilité ici. Donc, pour la plupart, ça signifie ramasser son courage et avoir le cœur solide en prévision des « rejets ». J’ai mis le mot rejet entre guillemets parce que le risque anticipé, pour plusieurs, est de subir des rejets dans cette aventure qu’est la recherche du partenaire. Ça leur semble un parcours périlleux où seuls les braves et les chanceux survivent sans être trop écorchés au passage.

Avez-vous remarqué combien il vous semble naturel de considérer que ça ne peut pas aller avec n’importe qui et que par conséquent vous n’avez aucun problème à signifier à quelqu’un que ça ne va pas et que vous n’irez pas plus loin avec cette personne.

Cependant quand la situation est inversée, alors là les amis on ne rit plus. Si vous êtes la personne qui désire et que ce n’est pas réciproque, la déprime n’est jamais loin ni la boîte de papiers mouchoirs.

Que diriez-vous d’aborder la chose comme un jeu? Plus spécifiquement, je vous propose de vous regarder comme un côté de fermeture éclair, un côté de zipper. Trouver la bonne personne consiste alors à trouver l’autre côté du zipper. Il n’est pas important, au stade initial, de trouver le zipper de la même longueur, parce que l’évolution d’une relation a justement le pouvoir d’allonger le zipper. Par contre il est important que le zipper s’ajuste bien et c’est là l’essence du travail de recherche. Considérez que pour l’autre personne vous êtes aussi un côté de zipper et que vous pouvez ne pas convenir.

Dans cette optique, vous enlevez beaucoup de signification à propos de vous (je ne suis pas assez comme ci, je devrais maigrir, je ne suis pas assez chic, je manque de confiance en moi, etc.) si une rencontre ne fonctionne pas. Remarquez que je n’ai pas dit « si une rencontre ne s’avère pas à la hauteur de vos attentes » car si vous avez des attentes, il est probable que vous serez déçu. Partir à la chasse aux papillons et à l’aventure, sans attente, dans un esprit curieux, ne vous rend pas vulnérable et vous place dans une position où vous avez votre mot à dire dans ce qui arrivera et d’être librement curieux, au lieu de vous promener avec un collant sur le front sur lequel est écrit « choisissez moi! »

1 réflexion sur “Le zipper”

  1. Ça me parle René , le zipper , je fais un peu cette expérience ces temps-ci et en même temps , je n’ai pas la pédale au fond , parce que probablement , je me promène dans une Yaris et pas dans une Lamborghini , et je sais en plus , comment ça décolle pour l’avoir essayer une Lamborghini … Hum !!! Bonne réflexion à moi , pourquoi pas me promener en Lamborghini , c’est risqué et en même temps pas d’attente , je prends chaque courbe dans la stabilité de ma Lamborghini … Yes !!! monsieur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus récents

Je cherche une relation qui comblera mes besoins

Notre constat des conférences est que les gens aiment bien nous écouter, mais peu sont prêts à passer à l’action. La lecture d’un article de magazine a peut-être apporté un élément de réponse. Sur six personnes interrogées dans l’article, une seule mentionne

Lire la suite »

Les porcs-épics célibataires

Sais-tu comment deux porcs-épics s’accouplent? — Pré_cau_tion_neu_se_ment — Si tu es célibataire, es-tu un porc-épic? Full armure, pour ne pas te faire mal? ET espérer rencontrer quelqu’un qui marche dans la vie avec sa garde baissée? Et qui va se révéler à

Lire la suite »

Tous les gars intéressants sont déjà pris

Combien de fois ai-je entendu ces mots! Vous savez quoi? De guerre lasse, j’admets enfin que vous avez raison mesdames. Tous les gars intéressants sont déjà en relation, ou ne veulent pas l’être, ou sont homosexuels. Voilà, je l’ai dit. Pendant des

Lire la suite »
Retour en haut