La déconnexion

Les précédents sujets sur la connexion ont tenté de vous partager l’état de fonctionnalité et, j’oserais dire, de félicité qui attend les couples connectés. Mais même les couples connectés ne le sont pas toujours. Ce qui les distingue de ceux qui se dirigent inévitablement vers les récifs est leur engagement à ramener l’état de connexion.

Une relation est un peu comme le corps humain. Nous avons à l’intérieur de nous des maladies qui peuvent nous terrasser si nous ne veillons pas à notre alimentation et notre santé. Ces maladies ont plus de chances de se révéler en vieillissant: tout ce sucre de nos boissons gazeuses qui bouche graduellement les artères, augmentant les probabilités d’infarctus, etc.

Les déconnexions “non traitées” finissent toujours par se résorber de l’une de trois façons:

  • Vous ne pouvez plus supporter les causes et les manifestations de votre déconnexion et vous vous séparez.
  • Vous laissez le temps faire son œuvre en poussant la poussière sous le tapis et votre couple se fragilise graduellement.
  • Vous prenez le taureau par les cornes et vous nettoyez dans les meilleurs délais ce qui doit être nettoyé. À chaque fois.

Voici quelques manifestations d’un état déconnecté.

  • L’autre vous tape sur les nerfs.
  • La température de vos communications est froide.
  • Vous n’avez plus de plaisir ensemble.
  • L’autre se plaint constamment de sa vie.
  • Vous n’avez plus d’entrain à faire ce que vous faites habituellement avec le sourire surtout en la proximité de l’autre.
  • Des repas sans joie et sans se parler.
  • Les grandes manœuvres pour éviter l’autre le plus possible.

Christine et moi pouvons vous certifier deux choses:

  • Une déconnexion est une occasion de croissance. Votre amour peut grandir si vous regardez vraiment votre part de responsabilité dans ce qui est arrivé.
  • Des déconnexions balayées sous le tapis sont une bombe à retardement pour votre relation.

3 réflexions sur “La déconnexion”

  1. Daniel, j’imagine que votre commentaire est un exemple (trop proche de vous, il me semble) de déconnexion dans un couple, car il n’y a pas de question. Votre conjointe semble avoir un sérieux problème et vous aussi par ricochet. Vous perdez tous deux un temps précieux dans ce court espace de temps qu’est la vie. Vous en êtes sûrement conscient.

  2. Daniel Fortin

    Relation de 8 mois.

    Deux adultes qui aime les plaisirs de la culinaire , musique, un randonneur à deux emplois brigadier et Passeport canada. Une directrice qui dans une maison bi génération .Personne plaisante avec une blessure d’injustice. Alcoolique à partir 19h . une bouteille par et plus si est stresser. Me blâme et min fin à la relation et se réveille et oubli ce qui c’est passer ou rumine pendant 2 èà 3jour.Deviens susceptible , imprévisible, facilement irritable, intolérante à mon égard. Jamais de sa faute. Ecrit ses notre relation les biens et mal de notre couple et le partage quand elle est ivre en accusation. Parles des ancienne relations me compare à eux en disant que je suis le pire de toutes. De mon coté blessure d’abandon et rejet. Orphilinat maternelle à 4 année. Aimons rire cuisiner faire l’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus récents

Je cherche une relation qui comblera mes besoins

Notre constat des conférences est que les gens aiment bien nous écouter, mais peu sont prêts à passer à l’action. La lecture d’un article de magazine a peut-être apporté un élément de réponse. Sur six personnes interrogées dans l’article, une seule mentionne

Lire la suite »

Les porcs-épics célibataires

Sais-tu comment deux porcs-épics s’accouplent? — Pré_cau_tion_neu_se_ment — Si tu es célibataire, es-tu un porc-épic? Full armure, pour ne pas te faire mal? ET espérer rencontrer quelqu’un qui marche dans la vie avec sa garde baissée? Et qui va se révéler à

Lire la suite »

Tous les gars intéressants sont déjà pris

Combien de fois ai-je entendu ces mots! Vous savez quoi? De guerre lasse, j’admets enfin que vous avez raison mesdames. Tous les gars intéressants sont déjà en relation, ou ne veulent pas l’être, ou sont homosexuels. Voilà, je l’ai dit. Pendant des

Lire la suite »
Retour en haut